AccueilLe cancer du seinLes traitements

Les traitements

 

Toute une panoplie de traitements est aujourd’hui disponible grâce aux progrès de la recherche.

Le choix du traitement relève de la décision des médecins (gynécologue, oncologue et radiothérapeute) après discussion en réunion de concertation afin de définir un traitement individualisé pour les différents types de cancers du sein.

 
Aujourd’hui, grâce au dépistage, plus de la moitié des cancers du sein sont décelés alors qu’ils mesurent moins de 2 cm Ce niveau de détection permet d’atteindre des taux de guérison très élevés tout en réduisant considérablement l’agressivité des traitements appliqués. C’est pourquoi nous insistons sur le fait qu’il est essentiel que les femmes puissent bénéficier d’un dépistage précoce.


Cependant, il est important que chaque patiente puisse exprimer ses souhaits et ses angoisses face au traitement proposé. Le dialogue avec l’équipe médicale est fondamental. Il s’inscrit pleinement dans le traitement et permet de disposer de toutes les informations nécessaires à la compréhension du protocole proposé. 

 

La chirurgie 

Elle reste le traitement le plus courant. Aujourd’hui, elle est efficace et aussi peu mutilante que possible. Pour les tumeurs inférieures à 3 cm, les chirurgiens se contentent d’une tumorectomie, qui est l’ablation complète de la seule tumeur tout en conservant le reste de la glande et donc, du sein.

Cette opération très localisée est généralement associée à une radiothérapie et parfois à une chimiothérapie. Lorsque la tumeur est très volumineuse, les chirurgiens pratiquent l’ablation de toute la glande mammaire et des ganglions lymphatiques (mastectomie), mais en conservant les muscles pectoraux. Cette pratique permet la reconstruction mammaire ultérieure. 


Plusieurs types de traitements peuvent être employés, seuls ou associés, pour combattre le cancer du sein :

 
 

La radiothérapie

Elle a pour but de traiter localement la maladie, évitant les récidives au niveau du sein. Appelée aussi" rayons", elle détruit les cellules cancéreuses à l’aide de radiations à haute fréquence. Elle est réalisée systématiquement après toute chirurgie conservatrice, c’est-à-dire lorsque la tumeur seule est enlevée et le sein conservé. Dans certaines situations, elle est aussi pratiquée après la mastectomie. Ce traitement dure en moyenne 5 à 6 semaines. Il se pratique généralement sans hospitalisation. Les récents progrès technologiques et la recherche clinique ont permis d’en améliorer considérablement la tolérance. 
 
 

La chimiothérapie

Elle a pour objectif de traiter la maladie au niveau du corps entier et d'éviter des métastases à distance. Elle n’est autre que la diffusion dans l’organisme de médicaments spécifiques, mis au point pour détruire les cellules cancéreuses. Ces médicaments sont le fruit de la recherche pharmaceutique moderne.
 
 

L’hormonothérapie

Pour sa part, l'hormonothérapie vise à priver la tumeur des hormones qui, dans certains types de cancers comme celui du sein, participent à son développement.
 
 

Les thérapies ciblées

Il s’agit d’utiliser des molécules qui reconnaissent une anomalie moléculaire spécifique de la tumeur et d’agir dessus.
 


La chirurgie et la radiothérapie

 

Ce sont des traitements locaux qui permettent un contrôle local de la maladie, tant dans le sein que dans les aires ganglionnaires voisines et diminuent le risque de récidive.

 

Les traitements médicamenteux ont une action dans l'ensemble du corps, même à distance de la tumeur. Ils complètent la chirurgie et la radiothérapie et visent un contrôle général de la maladie, en diminuant le risque de récidive et de métastases à distance.